L'appellation Pessac-Leognan, terre d'exception & berceau des grands vins de Bordeaux

25/05/2020

BACCHUS CONSEIL
Leader de la création de groupements fonciers viticoles (GFV),

 

A constitué et commercialisé 2 GFV dans l’appellation Pessac Léognan, berceau des grands vins de Bordeaux. 

Le vin AOC Pessac Léognan est produit autour de Pessac et de Léognan dans le vignoble des graves situé au sud de Bordeaux. Le long de la rive gauche de la Garonne. 

 

LE TERROIR DES PESSAC-LEOGNAN 

Nature des sols : 

La région des graves doit son nom à son sol composé de graviers arraché au relief pyrénéen et déposé il y a des millions d’années par la Garonne. Ils sont souvent mélangés à de l’argile, du sable, du calcaire. Tous les composants des fameux « Graves » de Bordeaux. 

L’épaisseur est variable de 20cm à 3 mètres. De plus, la complexité des sols offre différentes possibilités et personnalisations d’expression, fondement de la diversité, des caractères et des nuances des grands vins de Pessac-Léognan. La vigne est plantée sur des terrasses en pente douce de plus en plus aérienne à mesure que l’on s’éloigne de la Garonne. 

Le sol est pauvre mais la vigne à de quoi boire. Le relief mamelonné permet un drainage naturel remarquable. Comme dans l’aire d’appellation Châteauneuf du Pape, les galets et gravillons de surface s’imprègnent de la chaleur du rayonnement solaire pour la restituer progressivement pendant la nuit contribuant ainsi à une meilleure maturation des raisins. 

 

L’Appellation Pessac-Léognan : 

C’est sur ce terroir que fut bâtie le Château Haut-Brion classé grand cru en 1855. 

Le décret de l’appellation a été signé le 9 septembre 1987 reconnaissant une région dont la production de vins rouges et blancs secs est d’une qualité exceptionnelle et s’exprimait déjà depuis plusieurs siècles. 

Depuis 33 ans, les vignerons de Pessac-Léognan ont développé l’extraordinaire potentiel économique de leur région en préservant l’équilibre entre le terroir, la plante et l’homme. 

 

Dominique HAVERLAN, ancien Président du Syndicat des Graves et de la Commission Promotion du CIVB, et fermier du GFV les vignes du vieux Château Gaubert, y a largement contribué. 

Le prix des vignes a évolué avec la reconnaissance des vins produits, le prix a pratiquement doublé entre 2011 et 2019. 

 

Crus classés des Graves : 

L’appellation compte 14 châteaux produisant des vins blancs secs et des vins rouges. 
5 en vin rouge - 3 en vin blanc – 6 crus classés rouge et blanc. 
Superficie : 1600 hectares sur 10 communes. 
Production annuelle : 6 500 hectolitres 

80% en vin rouge 
20% en vin blanc 
Exportés à 75% 

 

LES CÉPAGES :

Vins rouges : 

Les plus communs : Cabernet Sauvignon - Merlot - Cabernet Franc 
Les autres cépages autorisés : Malbec - Carmenère - Petit Verdot

 

Vins blancs :

Les plus communs : Sauvignon - Sémillon 
Les autres cépages autorisés : Muscadelle - Sauvignon Gris 

Des vins blancs secs uniques : 

La robe est de couleur jaune paille assez pâle.

Jeunes, ils sont légers, aromatiques et frais en association avec le Sémillon on retrouve des arômes uniques de fruits confits. Ces vins blancs sont complexes, charnus, ronds. Ils présentent une forte expression aromatique, un potentiel de vieillissement important, parfois plus de 20 ans.

A déguster avec des poissons en sauce ou des fromages à pâtes dures. 

 

Vins rouges : 

Les vins rouges de l’AOC ont une belle robe pourpre vif. 

Les Pessac-Léognan jeunes se montrent charpentés mais restent équilibrés et élégants. Ils développent des arômes de fruits rouges bien murs, des notes florales comme la violette avec de belles nuances de vieux cuir au nez. ?

Potentiel de garde remarquable en vieillissant, on retrouve des notes de fruits secs, des arômes de confiture et de gibier. 

Ils accompagneront les gibiers, les viandes rouges... 

 

 

Bacchus Conseil a créé, en partenariat avec Dominique HAVERLAN, deux Groupements Fonciers Viticoles dans cette prestigieuse appellation. 

  • GFV La Prade 
  • GFV Vieux Château Gaubert 

 

 

Présentation de Dominique HAVERLAN : 

Après avoir mené de sérieuses études d’œnologie, Dominique HAVERLAN, ce fils de viticulteur, crée en 1981, au sein de l’exploitation familiale, son propre vignoble. À cette fin, il achète, loue, regroupe et plante diverses parcelles, sur Portets et Beautiran, dont la superficie actuelle avoisine une quarantaine d’hectares.

En 1988, l’acquisition de Vieux Château Gaubert et sa remise en état donne à cette exploitation une image de marque en totale harmonie avec les vins qui en sont issus.

Dominique Haverlan a également été Président du Syndicat des Graves et de la Commission Promotion du CIVB.

 C'est donc ici, en terres de Graves, que Dominique HAVERLAN a reconstruit un domaine entier et replanté des vignes de ses mains sur plus de 25 hectares. L'histoire est belle même si le chantier fut pharaonique. En été, les sols maigres et secs du terroir graveleux forcent la vigne à donner le meilleur d'elle-même. Le résultat, millésime après millésime, est magnifique.