Pourquoi investir dans un GFV ?

 

  • Un placement responsable : Investir dans un groupement foncier viticole (GFV) c’est avant tout faire un investissement responsable. En effet, acquérir des parts de groupements fonciers c’est préserver l’un des fleurons de la France : son vignoble. Nous aidons des familles de vignerons à pérenniser ou à développer leur domaine.
  • Un outil de diversification patrimoniale : Les parts de GFV sont destinés à des investisseurs souhaitant diversifier leur patrimoine en axant sur un produit plaisir. Nous vous proposons de vous positionner sur un produit tangible et original en investissant dans des domaines viticoles réputés.  Ce placement allie la convivialité et la rentabilité. Par ailleurs, nous vous conseillons de diversifier votre portefeuille au sein même des groupements afin de posséder des parts dans différentes appellations ce qui vous permettra de découvrir plusieurs vins et de valoriser votre portefeuille de manière différente. En effet toutes les appellations ne connaissent pas le même essor au même moment.

 

 


  • Des avantages fiscaux : Les parts de GFV sont un très bon outil d’optimisation fiscale, offrant les avantages fiscaux suivants :
    •  Pour l’impôt sur le revenu, les dividendes perçus sont taxés dans la catégorie des revenus fonciers. La base d’imposition correspond au loyer déterminé en fonction du statut du fermage résultant de l’arrêté préfectoral annuel.
    • En matière d’impôt sur la fortune immobilière (IFI), les parts de GFV bénéficient d’un abattement de 75% de leur valeur dans la limite de 101 987€ et 50% au-delà. (art 976 du CGI). Les parts doivent être détenues depuis plus de 2 ans.

       

  • Un outil de transmission : Les parts de GFV sont un outil efficace afin d'anticiper une transmission. Ils offrent, une réduction d’assiette sur le calcul des droits de donation et succession.
    • Chaque part de GFV bénéficie d’un abattement de 75% dans la limite de 300 000€ et de 50% au-delà. Toutefois, le donateur doit garder les parts au moins 2 ans avant de les transmettre, et le donataire doit les conserver au moins 5 ans après la transmission à titre gratuit. (art 793 et 793 bis du CGI)
    • Les parts de GFV peuvent également faire partie d’une donation-partage avec réserve d’usufruit qui permet ainsi de réduite l’assiette taxable.

  • Pour réaliser un don d’usage : chaque personne peut chaque année faire un don d’usage lors d’évènement particulier (naissance, mariage, anniversaire…). Ce don d’usage ne doit pas dépasser certaines limites (environ 2% du patrimoine de donateur). Les parts de GFV peuvent ainsi entrer dans le périmètre du don d’usage en fonction de votre patrimoine. Une étude personnalisée pourra être réalisée.
  • Participer au développement d’un domaine viticole familial : aider les domaines à rester au sein des familles installées depuis plusieurs générations malgré les partages familiaux.
  • Bénéficier d’un tarif préférentiel au caveau en tant que membre de Bacchus Conseil : profiter d’un prix négocié afin d'acquérir des bouteilles de vins dans les domaines des GFV de Bacchus Conseil.
  • Par amour du vin : l’opportunité unique de faire rimer : « se faire plaisir » et « investir ».
  • Se constituer une cave : pouvoir remplir sa cave avec des bouteilles de différentes appellations et les partager lors d’un repas entre amis et raconter l’histoire de sa propriété. Ouvrir une bonne bouteille suffit à faire immédiatement plaisir à ses convives.
  • Etre propriétaire de pieds de vigne : posséder un lopin de terre et savourer sa récolte sans s’épuiser.
  • Passer un week-end dans une région touristique à l’occasion de l’assemblée générale : découvrir ainsi les vignobles de France en pratiquant l’œnotourisme.
  • Partager un bon repas lors de l’assemblée générale : se rassembler une fois par an entre ambassadeurs du Domaine afin d’écouter les anecdotes du vigneron.